Trente arpents

by Vincent Vallières

/
  • Streaming + Download

    Includes unlimited streaming via the free Bandcamp app, plus high-quality download in MP3, FLAC and more.
    Purchasable with gift card

      $10 CAD  or more

     

  • Compact Disc (CD) + Digital Album

    Includes unlimited streaming of Trente arpents via the free Bandcamp app, plus high-quality download in MP3, FLAC and more.
    ships out within 5 days

      $12 CAD or more 

     

1.
Faut que tu vois loin dans vie comme te l'a dit Annie Faut que tu t'habilles ben Comme le fait Martin Faut que tu manges des fruits Comme Anne-Marie Et que t'aies des idées Comme elle a Josée Faut pas que tu sois sur le B.S Comme ma tante Ginette Faut qu'on soit fier de toé Comme te l'a dit André Faut pas que tu sois trop gros Comme l'est Rondeau Mais fais pas de boulimie Comme la p'tite Sophie Faut que tu fesses fort dans vie Faut que tu fesses fort dans vie Laisse-toi pas écoeurer Faut que tu fesses fort dans vie Faut que tu fesses fort dans vie Si tu veux pas te retrouver nu pieds Comme le grand Jean-Claude Faut que t'aies un beau char Comme la belle Grimard Mais pogne pas d'accidents Comme a eu Bertrand Faut que t'aides les pauvres Comme le fait Claude Et les handicapés comme René Faut que tu trouves une job Fais pas comme Job Faut que t'aimes ta boss Même si est croche Faut que tu sois généreux Fais pas ton séraphineux Faut que t'aies un chien Qui soit pas trop crétin Faut que tu fesses fort dans vie Faut que tu fesses fort dans vie Laisse-toi pas écoeurer Faut que tu fesses fort dans vie Faut que tu fesses fort dans vie Si tu veux pas te retrouver nu pieds Comme a p'tite Audrey Y faut que tu sois d'aplomb Comme Gaston Mais conte pas de menteries Comme Marie Faut que t'écoutes le hockey Avec une grosse bière – Ouaih! Et que t'aimes ta blonde Même si elle devient ronde Faut que tu produises Comme fait Lise Faut que t,aies des notes Comme a eu Chuck Faut que t'écoutes Elvis Presley Comme Roger Et si tu prend du whisky Fais pas comme ti-Guy Faut que tu fesses fort dans vie Faut que tu fesses fort dans vie Laisse-toi pas écoeurer Faut que tu fesses fort dans vie Faut que tu fesses fort dans vie Si tu veux pas te retrouver nu pieds Comme la belle Chloé
2.
Claude 04:21
Claude est en vacances à Old Orchard Comme tous les bons québécois Qui n'ont pas d'argent Pour aller plus bas Parti enfin prendre du soleil Se reposer un peu Boire sa paye Claude voit la mer Un soir de pleine lune Claude lunatise Assis sur une dune Du temps qui voulait devenir Président des Étais-Unis Assis sur son « big Wheel » Être chef de la galaxie Fait à l'os Les mains dans les poches Claude est insécure Pête la coche Dans un monde qui sait donner À ceux qui savent prendre Trouve pas sa place Pas capable de se vendre Sa vie plate Lui saute aux yeux Il sait plus trop S'il est malheureux Les voisins À pauvreté égale Se posent pas de questions Trouvent ça normal Claude il le voit bien Demain Il va retomber Dans le quotidien À se lever de bonne heure Arriver à l'heure À pas s'en faire On veut son bien Claude il le voit bien Demain Il n'aura plus de sable plus de mer Plus de lune, plus rien Juste sa vie plate Son trois et demi Son dimanche Son lundi Claude a vécu sa vie Comme un engourdi Toujours retenu Par la nostalgie C'est pas facile d'avancer Quand ton cœur est en arrière pogné Battant tranquillement Au rythme des vieilles années Des fois t'attends longtemps L'heure du réveil Des fois l'heure arrive pas Tout reste pareil Ton passé est malade Pas facile d'oublier La vie peut être belle Des fois même pour toi Claude veut pas s'apitoyer Comme tout le monde fait Veut bâtir du solide Sur quelque chose de concret Accepte de bouger Se remet à nager La vie peut être belle Même pour toi Pourquoi pas ? Pourquoi ce serait pas comme ça ? Ça va peut-être me prendre du temps Mais moi aussi j'vas arriver là
3.
La rousse 03:18
Je l’ai rencontré Au Burger King Je suis tombé en amour En la voyant Elle avait les cheveux roux Elle avait les yeux verts Elle avait des longs cheveux Elle avait des beaux yeux Elle avait… un chum Là je pense qui va bien falloir Que je me batte Comment je vais faire Faut que je l’épate Je rêve à elle À tous les soirs Mais y’a rien à faire Je pourrai pas l’avoir Elle a peut-être Une tête dure Mais c’est elle quand même Que je veux avoir Son nom seulement Me chatouille par en-dedans J’aimerais la connaître Plus profondément Envoie… Pourquoi je capote Sur les filles rousses Pourquoi les papillons Dans mon estomac Je te jure Que ça va durer une secousse Avant de me retrouver Dans les bras De la rousse Elle m’a écrit Des lettres secrètes Ma blonde l’a pas su Sinon j’étais fait La période trois x De notre mystère Le début De mon calvaire Lorsqu’elle m’a dit : « Embrasse-moi chéri » Je me suis senti fondre En trois secondes Qu’est-ce que tu voulais Que je fasse? J’arrête pas de te dire Que tu m’attires Mais c’est pas vraiment ça Que je veux dire Je veux dire je suis pogné Où est-ce que je peux me cacher? Je sens qu’un jour Je vais le regretter Ma blonde m’enverrait Sûrement en enfer Sil elle apprenait Toute cette histoire À je suis fou fou fou Je suis un fou casse-cou
4.
Le journal 04:58
Une femme s'inquiète tard le soir Sa fille se prostitue quelque part Un homme gagne à la loterie Millionnaire heureux du samedi Mon journal vient de rentrer Un big shot s'est fait tirer Un psychologue exorcise Un p'tit gars roux qui frise Des amours brisées Des cœurs à repriser Un film américain Au belle image Qui raconte rien Le jour la nuit, La nuit le jour Tout tourne en rond, Depuis toujours Comme un métis, C'est mélangé Comme un fusible, C'est sauté La vie va Am vite, On vit avec On boit du café, Espressoooooo Mon journal vient de rentrer Un cours d'histoire du Canada Un documentaire sur Sinatra On a tué au Liban Un autobus manque le tournant Des élections provinciales Un discours dans une grande salle Un bateau vient de couler Le cours de la bourse va chuter Des messages sur internet Mon voisin trouve qui fait fret Un bar rempli de travestis Des reprises de Dynasty L'ambiance est tendue au parlement Qui a couché avec le président ? Un moine se meurt en silence Il avait l'œil plus grand que la panse Une ménagère est fatiguée Le cheap labor est développé L'information fidèle à rien Comme une surprise à chaque matin Mon corps suit plus mes pensées Je pourrai jamais m'arrêter Une nuit, un jour... et depuis Le temps court après l'amour
5.
C'est l'histoire de Ti-Guy Qui s'détruit À tous les soirs Il fait rien que boire Quand il est saoul Il dit des niaiseries Il voit une fille Y'a ramène chez lui Le lendemain Ti-Guy est magané Il regarde autour Y'a le goût de brailler Il pense à veillée D'hier au soir Mais il voit rien C'est un grand trou noir Aïe Ti-Guy! Monte sur tes pieds Cale une autre bière Prends sur toé Dis-toi que c'est la dernière Pour à soir Couche-toi de bonne heure Demain tu vas mieux voir Aîe Ti-Guy! C'est ton histoire à toé Que je suis en train De raconter Il est peut-être temps Que tu commences À te sentir Un peu visé Parce qu'un moment donné Ti-Guy On va se tanner De te traîner partout Quand t'es trop saoul Fais donc attention À toé Pour toé Ti-Guy! Pour toé! Si t'arrête pas : Fini! Over! Terminé! Tu vas te briser! Tu vas te casser! Ah! Ça va saigner! Tu vas finir comme Ti-Guy Lafeuille Une feuille de gui Un guidon vert Un ver de terre Ti-Guy! Un ver de terre Ti-Guy!
6.
Vent du nord 03:30
J'ai un ami Ben proche de moi Un ami, un moment donné Qui est venu me parler J'étais chez nous Dans salle à manger. Y'arrive en me disant C'est pas grave mettre des bas blancs De toute façon La mode va sacrer le camp Une tuque North Face C'est pas beau quand y'a rien dedans » Mon ami mon ami Ben proche de moé S'est rendu compte, Dans salle à manger De quelque chose Que l'amour même avait oublié Que l'habillement propre De bon rang L'habillement Indiquait pas vraiment Les vraies valeurs Mais les vrais malheurs sûrement « Maudite vache Pourquoi qu'a m'a fait ça ? (y me disait ca) Qu'a m'a fait oublier Ce qui était bon Et pu bon pour moi Maudite vache Pourquoi qu'a m'a fait ça ? À trop bien m'habiller moé J'avais oublié de penser... » (de penser) Mon ami qui venait De se faire lâcher Par une jeune bourgeoise Belle et frappée En revirant de bord, reconnaissait plus le décor Trop longtemps Perdu dans l'argent Les valeurs pourries L'hypocrisie Le vent du nord Le ramena chez lui C'est à ce moment-là Qu'il est venu me parler Il était à bout de nerfs Comme obsédé de toutes les petites affaires Qu'il avait oubliées Comment c'était bon Faire le gazon Comment c'était bon Ne plus avoir un rond Pitcher sa tuque North Face Au bout de ses bras « Je vais aller lui parler, Je vais aller lui raconter ça Mais non, c'est vrai, je peux pas ! Mais non, c'est vrai, je peux pas ! Elle va s'acheter un avocat Un qui coûte cher en plus de ça, Un qui coûte cher en plus de ça Il va me pitcher au bout de ses bras... »
7.
Je veux plus de jalousie Je veux plus de dépendance Je veux plus d'ennuis Juste un peu d'innocence J'espère le mieux J'espère le bien J'espère un coup de main Du destin Je connais mes forces Je me sens bien Je vis de mieux en mieux J'ai des projets Depuis un temps Je laisse les regrets Au présent J'accepte les faits J'écoute des silences J'en prend conscience J'ai moins peur de rester Seul avec moi Je prend le temps De penser Je veux qu'on se respecte mieux Qu'on se regarde dans les yeux Qu'on lave notre linge sale Mais sans trop se faire mal Tranquillement Aller ramasser ma malle Dans ma tête Joue un air serein Sans tambour Sans chagrin Sans mal à l'âme Bien loin des larmes Dans mon cœur Bat l"amour de ma vie Comme un hymne au printemps Plus fort que Jésus Christ Celle qui me retient Quand je vais trop loin Quand je vais trop loin Je veux plus de jalousie Je veux plus de dépendance Je veux plus d"ennuis Juste un peu d"innocence J"espère le mieux J"espère le bien J"espère un coup de main Du destin Je connais mes forces Je me sens bien
8.
Je sais plus ce que je dis Je suis mélangé Je sais plus quoi faire De ma conscience de troublé Je sais plus qui je suis Plus où me lancer Écoute un peu là Je te parle pas d'argent Je te parle de cœur! Je te parle de sang! Quand même t'as peur C'est pas important Faut que je te parle Je me retiens depuis trop longtemps La vie a plus de bon sens Fais-toi en pas J'pas malade Je suis juste pas bien Je me sens blasé D'entendre tout le temps Les mêmes refrains J'écris des pages Mais je sais plus voir les matins Je me sens tout seul Personne me donne la main Il doit bien y avoir De la lumière au bout du chemin J'ai eu mal Mais t'as pas compris Que la bière tue pas Et que la honte survit Hors des sentiers Je vis en perdu Les yeux rougis Moi j'en peux plus J'ai remis au moins cent fois Mes idées sur l'ouvrage J'ai remis trop de fois L'espoir de pas me décevoir Là j'enrage C'est pas toujours facile Ça me prend du courage Aujourd'hui Je fais mon ménage
9.
Salaud 02:22
Je suis un salaud Je respecte rien pantoute Je mange pas mes croûtes Je suis mauvais Y'a pas de soute Je viole la loi Comme je me magane le foie Je suis un sans cœur orgueilleux Je m'excuse pas Je suis pas peureux Je reçois du B.S. À mes trois adresses Avec ça Je m'engraisse les fesses Je paie mes maîtresses Je suis borné, scèneux, flâneux, Baveux, grippé, gratteux J'ai pas grand qualités Sauf que je vis bien J'ai tout ce que je veux Et je vous ai jamais rien demandé Je suis menteur Escroc, profiteur Je vends des chars volés Aux bourgeois De mon quartier Malade mental Des fois je manque De me faire mal J'arrêterai pas de pousser Ma chance jusqu'à crever Dans le fond Je suis un bon gars Je ne m'en fais pas avec ça Je brosse mes dents Je m'habille bien J'écoute ma mère Je fais mon chemin
10.
C'est l'histoire des gens fatigués Qui travaillent trop ou pas assez Qui achètent à un dollar quelque part Qui jouent de la guitare dans les bars Des gens souvent mal amanchés Qui haïssent leurs boss de la tête aux pieds Qui n'ont pas le choix de continuer Mais qui n'arrêteront jamais de rêver Histoires banales des grands boulevards Pas trop tristes, pas trop noirs Le film de la vie qui se déroule La vraie vie plate dans la grande foule Histoire bien loin de nous émouvoir Le monde normal qui vit d'espoir Le film de la vie qui joue des tours La p'tite voisine qui te fait la cour L'histoire des universitaires Un autobus matin et soir Qui en finissant leurs devoirs Se rendent compte qui fait bien noir Des gens souvent mal amanchés Pris dans le système de la tête aux pieds Qui ont souvent le goût de lâcher Mais qui n'arrêteront jamais de rêver Histoires banales des grands boulevards Pas trop tristes, pas trop noirs Le film de la vie qui se déreoule La vraie vie plate dans la grande foule Histoire en voie de nous émouvoir Le monde normal qui vit d'espoir Le film de la vie qui joue des tours Ta petite voisine qui te fait l'amour
11.
Je voudrais ben Te faire des Accroires Te raconter Toutes sortes d'histoires Ce que je te dirais Ce serait des faussetés Non, je parle pas trois langues Et j'ai jamais ben ben voyagé Je voudrais ben Te faire des accroires Te dire que j'écris Pour changer le monde Que demain je pars Au bout de la terre En mission Dans grosse misère J'ai pas pantoute envie de faire ça Là pourquoi j'écris? Ben,Je l'sais pas Il me semble que le seul vécu que j'ai Je l'ai passé à dormir dans des cours Et à couper le gazon Du voisin d'à côté À prendre des brosses Les vendredis soirs Comme si j'avais La mer à boire Faque si mes accords Tu les trouves plates Prends donc conscience Que je suis tanné de me battre Je voudrais ben Me faire des accroires Me raconter Toutes sorte d'histoires Penser que je suis un gars Très « culturé » Et beaucoup « universifié » Je sais pas comment te faire Un quarante-cinq tours Pour t'écrire une couple de mots d'amour Si ma chanson Vire au cliché Je vais retourner Travailler au Cuper C Ben oui je le sais Le mot amour C'est pas moi Qui l'a inventé À preuve Rien qu'à le voir venir Je viens tout croche Mes mots veulent Tous se cacher Peines à consoler Mer à boire Des p'tits accrods Une autre histoire J'ai déjà pu grand chose À raconter Mes idées sont sales Faudrait me les laver

credits

released April 13, 1999

Réalisation: Vincent Vallières, Mario Légaré, Bernard-Y. Caza
Prise de son: Larry O'Malley
Mixage: Jean Payeur, Larry O'Malley
Studio: Audiobec

Musiciens
Vincent Vallières: guitares
Michel-Ovilier Gasse: basse
Martin Pruneau: saxophone
Claude Lacroix: batterie, percussions
Francis Rivard: piano, B3, claviers, accordéon
Gilles C. Sioui: guitares
Sylvain Lussier: guitares
Choeurs: Vincent Vallières, Martin Pruneau, Francis Rivard.

license

all rights reserved

tags

about

Vincent Vallières Montreal, Québec

Auteur/compositeur originaire de Sherbrooke.
21 nominations en carrière au Gala de l’ADISQ et trois prix Félix

shows

contact / help

Contact Vincent Vallières

Streaming and
Download help

Shipping and returns

Report this album or account

If you like Vincent Vallières, you may also like: